Les yeux fermés, je sens que la musique existe par elle-même, comme une évidence… comme une danse reliant ciel et terre.

Les yeux ouverts, je vois des musiciens vivre, sourire et jubiler dans l’exercice de leur art; mon coeur bat avec eux.

Aux quatre musiciens sur la scène du Kleber Meleau, Merci!

 

Share